mercredi 29 mars 2017

Sauvetage

On parle souvent de recyclage en tout genre (matériaux, vêtements, etc.) mais on n'évoque pas assez à mon sens le sauvetage d'oeuvres ratées, vouées au mieux à l'oubli, au pire à la destruction. Et pourtant ce sujet concerne au plus haut point toutes celles et tous ceux qui fabriquent de leurs mains. 

Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous mais moi je suis incapable d'abandonner un projet bien avancé ou de jeter un ouvrage raté. J'ai l'impression que tout le temps et tout l'argent que je lui ai consacrés s'envolent en fumée. Mais cette aversion pour le gâchis ne me condamne quand même pas à porter des vêtements que je trouve immondes ! Non, j'essaie simplement de voir tout leur potentiel et de sauver ce qui peut l'être.

J'ai un très bon exemple à vous présenter aujourd'hui.

Je voulais me tricoter un gilet noir capable de s'entendre avec une bonne partie de mes autres vêtements. J'avais en tête un modèle d'un vieux Pingouin (vous pourrez le voir à la fin de ce message). Il me plaisait depuis toujours et c'était l'occasion rêvée de le tricoter. J'ai donc acheté des pelotes de Fifty à la Lainière de Wazemmes et je me suis lancée. Malheureusement, pour une raison qui m'échappe encore, le résultat n'a pas du tout été à la hauteur de mes espérances ! Premier problème : l'encolure. Le côté droit était parfaitement réussi tandis que le côté gauche n'était pas assez échancré. Je me suis apparemment trompée en diminuant mais ça ne m'est apparu qu'après assemblage de toutes les pièces. Dommage... Deuxième problème et pas des moindres : les pans du devant de la veste paraissaient immenses, disproportionnés et extrêmement pointus. Très moches quoi ! Troisième et dernier problème : quand on tricote un modèle du début des années 90, il faut quand même s'attendre à ce que les épaules soient un peu larges et tombantes. 

J'ai regardé mon gilet fini, je l'ai détesté mais je n'ai pas eu le coeur de le mettre au rebut. Alors j'ai attendu quelques jours jusqu'à ce qu'une idée germe pour tirer le meilleur parti de mon oeuvre décevante. Et voici cette idée : j'ai tout d'abord décidé de passer un fil de couleur sur le bord d'encolure raté en utilisant comme repère le bord réussi. Puis j'ai surfilé à la machine à coudre le tricot le long du fil coloré. Ensuite, j'ai coupé au ras de cette zone surfilée. Les deux côtés étaient à présent identiques (en miroir) mais il fallait évidemment faire une bordure qui serve de cache-misère. J'ai alors tricoté une bande de point de riz que j'ai cousue en la pliant en deux le long de l'encolure. Opération réussie ! Deuxième étape : j'ai coupé les affreux pans du bas après avoir surfilé de la même façon que l'encolure la zone que je souhaitais conserver. J'ai tricoté une autre bande de point de riz que j'ai cousue sur tout le bas. Enfin, j'ai passé un fil de fronce dans les épaules (un morceau de laine dans la couture) afin de réduire d'un tiers la largeur, puis j'ai cousu des épaulettes maison (réalisées très facilement avec un reste de molleton pour patchwork et du tissu de coton noir). 

Et tous ces efforts m'ont permis d'obtenir une veste qui, certes, ne correspond plus à celle que j'avais en tête mais qu'au moins je peux mettre avec plaisir !

2017-034

IMG_2968bisAlors vive le sauvetage des ouvrages en péril !

IMG_2970

Posté par SoniaPetitPoint à 12:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


jeudi 23 mars 2017

Une nouvelle amie

Je me suis enfin décidée à dompter ma surjeteuse (j'avoue qu'elle me faisait un peu peur et je ne voulais même pas vraiment savoir de quoi elle était capable). 

 J'avais envie de me faire une veste légère avec le jersey déjà utilisé pour ce T-shirt. J'ai choisi le modèle 120 du Burda d'août 2011 (oui, je sais, ça date, mais la coupe est on ne peut plus classique). Ce n'est pas une veste prévue pour être cousue en jersey mais comme le modèle est tout simple, il est facile de l'adapter. Je n'ai pas mis de fermeture Eclair par exemple, mais des pressions métalliques. 

Après avoir coupé les pièces, j'ai branché la surjeteuse, enfilé toutes les bobines, et je me suis lancée ! Une fois le dernier fil coupé, j'ai regretté de ne pas avoir apprivoisé ma nouvelle amie plus tôt : elle aurait pu me faciliter la vie depuis longtemps ! Mais je suis bien décidée à présent à ne plus la laisser dormir dans son coin... 

IMG_2930

IMG_2931

2017-032

IMG_2940Pression menteuse (elle n'est pas dorée mais argentée) et indiscrète...

Posté par SoniaPetitPoint à 14:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

mardi 21 mars 2017

Bien visible

Malgré tout l'attachement que Tiphaine avait pour son porte-monnaie/porte-cartes, elle a bien dû finir par admettre qu'il était en fin de vie et très près de les laisser tomber, elle et son argent. Alors elle m'a demandé de lui en réaliser un autre, construit de la même façon car elle le trouvait extrêmement pratique. Mais elle ne souhaitait pas qu'il soit, comme le précédent, uniformément gris. Elle voulait de la couleur pour qu'il soit bien visible au fond de son sac.

Et de la couleur, j'en ai mis ! 

IMG_2925

Vachette rouge coquelicot et bleu marine

IMG_2919

IMG_2920Porte-monnaie

IMG_2921

IMG_2922Porte-cartes avec un espace pour ranger les billets de banque et les facturettes

IMG_2923J'espère que ce nouvel accessoire saura remplacer son prédécesseur dans le coeur et le sac de Tiphaine !

Posté par SoniaPetitPoint à 14:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 4 mars 2017

Bleu pétrole

J'aime les robes chasubles, j'aime le velours, j'aime le bleu pétrole, j'aime les rayures, j'aime les boutons en bois. Et comme j'aime également coudre, je peux mélanger le tout comme ça me chante :

IMG_2792Robe : modèle 0012B du Burda Classics automne-hiver 2013/14. Velours acheté au marché aux tissus à Arras

2017-031

IMG_2795T-shirt Burda également. Cousu à la surjeteuse

2017-03Il fait encore un peu (beaucoup) frisquet pour se promener en marinière alors, comme j'aime tricoter, je vais me dépêcher de faire le dernier point d'un gilet commencé il y a bien trop longtemps !

Posté par SoniaPetitPoint à 16:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 1 mars 2017

Mosaïque et Céramique

Aujourd'hui je laisse les matériaux souples de côté et je vous montre - une fois n'est pas coutume - un soupçon de mosaïque et une pincée de céramique.

Voici pour commencer un modeste dessous de plat, en bois brut à l'origine, qui s'est vu recouvrir de tesselles blanches et bleues pour être assorti à la chambre d'amis dite "bleue" à la maison. 

IMG_2776

IMG_2778J'ai utilisé une colle "deux en un" pour fixer les tesselles et faire les joints

IMG_2774

IMG_2777

Et voilà un porte-savon en céramique destiné à recevoir la terre à savon achetée l'été dernier à Sarlat. La céramique n'est pas du tout ma spécialité ; j'ai réalisé cet objet en compagnie de Christine qui fait ça fort bien comme vous pourrez le constater en faisant un petit tour sur son blog. C'est sa potière préférée qui a cuit et émaillé mon porte-savon. 

IMG_2781Pour créer le motif central, je me suis servie d'un vieux napperon crocheté. Il y a quatre trous pour évacuer l'eau mais j'ai glissé en dessous un morceau de carré éponge pour garder tout cela au sec

IMG_2780 - CopieDans les angles, les fleurs ont été réalisées à l'aide d'un support de bougie d'anniversaire. Tout bêtement !

Posté par SoniaPetitPoint à 15:24 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,